Questions mondiales, régionales et nationales au siège de la FIT

C’est sous un soleil radieux que les membres du Conseil de la FIT ont été accueillis à Paris pendant trois jours pour leur réunion annuelle, chaleureusement organisée par la Société française des traducteurs (SFT), l’un des membres fondateurs de la Fédération.

L’ordre du jour de la réunion couvrait un certain nombre de questions importantes. Le Conseil a, en particulier consacré beaucoup de temps à évaluer et examiner le besoin de réaffecter des ressources supplémentaires pour soutenir et faire avancer les activités des centres régionaux.

Le Conseil a pris la résolution d’établir de nouvelles infrastructures afin d’assurer de meilleures communications, d’améliorer la transparence et de renforcer la responsabilisation sur l’ensemble de la Fédération. Au cours d’un débat très constructif, le Conseil a insisté sur le fait que tous les experts représentant la Fédération à l’échelon local, régional, national et international sont dûment mandatés et soutenus.

La Fédération et son Conseil ont été ravis de constater que trois nouvelles initiatives de ce mandat ont porté leurs fruits. Le Groupe de travail sur la création et le développement d’associations, sous la houlette d’Eleanor Cornelius et d’Ismayil Jabrayilov, a publié un guide pratique complet sur la création d’associations professionnelles de traducteurs, interprètes et terminologues.

Ce guide, qui peut s’appliquer à de nombreux pays dans différents contextes, sera un complément de ressources des plus précieux, car il matérialise l’un des buts clés de nos statuts, les articles 4d, 4e et 4g, qui traitant des aspects spécifiques du fonctionnement d’une association professionnelle.

Véritablement mondial, le comité permanent des normes ISO a fait appel à l’expertise de l’ensemble de la Fédération pour présenter son premier document de position sur l’ISO 37100. Un bon point pour renforcer encore la position unique de la FIT et sa réputation, ainsi que celles de notre déléguée auprès de l’ISO, Izabel de Souza, à l’occasion de la prochaine délibération sur cette norme.

Un an exactement après notre réunion à Bakou et le premier document de position de la FIT sur l’externalisation ouverte (maintenant traduit en allemand grâce à la BDÜ) une version révisée nous vient du groupe de travail Recherche. Dans la même optique, une consultation sur la traduction automatique a maintenant commencé. La Fédération a hâte de voir dans les prochains documents de position d’importance pour notre profession et nos clients, et produits par notre propre groupe de réflexion.

Le Conseil a également écouté les mises à jour encourageantes et enthousiasmantes d’Alison Rodriguez, responsable de notre Congrès triennal à Brisbane en 2017, et de Gangyi Wang pour notre Forum triennal des traducteurs et interprètes d’Asie-Pacifique. Ce dernier aura lieu plus tard cette année à Xi’an, sous la présidence du Bureau.

Des efforts de communication sont déployés autour de la Journée mondiale de la traduction (JMT), donc c’est la 25e édition. Un concept contemporain a remporté l’excellente compétition pour l’affiche de la JMT et un nouveau groupe de travail a été constitué pour collaborer avec l’UNESCO.

Pour conclure, le Conseil tient à remercier la SFT, en particulier son président Björn Bratteby, sa vice-présidente Laurence Cuzzolin et sa secrétaire générale Pauline Joustra, pour l’organisation remarquable de ce week-end de réunions autant chargées que productives. Nous les remercions également pour le soin apporté à l’accueil des observateurs dont les contributions ont représenté les membres de la FIT du monde entier. Enfin, pour en savoir plus sur la réunion inter-organisations organisée par la SFT en marge de la réunion du Conseil, nous vous invitons à lire le communiqué de presse conjoint SFT-FIT consacré à cet événement exceptionnel, lors duquel sont intervenus plusieurs acteurs clés de la traduction en France pour présenter divers exemples de coopération.

Le Conseil se retrouvera personnellement à Ottawa dans un an grâce à une aimable invitation de nos collègues du Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada, et de façon virtuelle avec une téléconférence programmée en septembre prochain.

Version pdf à télécharger

Share Button

  • Published: 2 années ago on 9 avril 2016