La FIT au Danemark

Soutien entre collègues, liens étroits entre universitaires et professionnels

Au Danemark, la FIT a retrouvé une visibilité qu'elle n'avait pas eue depuis l'époque de la regrettée présidente Florence Herbulot, alors que les choses ont beaucoup changé au « pays le plus heureux du monde ».

Malgré le soutien de la FIT fin 2014, les associations professionnelles danoises n'ont pu empêcher que la loi Translatørloven 1988 qui régissait les traducteurs assermentés par l'État soit abrogée en janvier dernier.

Perturbés, nos collègues danois n'en demeurent pas moins optimistes, comme en témoigne le franc succès d'un séminaire sur l'avenir de la traduction et de l'interprétation aimablement accueilli au siège de Kommunikation og Sprog, au cœur de Copenhague. Professionnels chevronnés ou nouveaux diplômés, tous les participants ont passé un après-midi convivial et constructif, qui s'est clos par des échanges autour d'un goûter. Grâce au vaste réseau de contacts de Jørgen Christian Wind Nielsen, qui a assisté à presque tous les congrès de la FIT depuis 20 ans, cet événement a réuni pour la première fois sous le même toit les quatre associations danoises - Forbundet Kommunikation og Sprog, Danske Translatører (actuellement membres de la FIT), Translatørforeningen og Dansk Oversætterforbund et Dansk Forfatterforening (ex-membres de la FIT), ainsi que Dansk Oversætterforbund, section de Dansk Forfatterforening - prouvant une fois de plus que la FIT sait réunir les gens.

fit_in_denmark

Photo de groupe à Kommunikation og Sprog

Accompagné de Jeannette Ørsted, directrice générale de la FIT et vedette locale, le président Liu a fait la connaissance des présidentes de deux associations pour mieux comprendre la situation sur place et l'impact de la déréglementation. Il a aussi offert le soutien de la FIT pour la mise en place d'un régime transparent, durable et responsable, répondant aux besoins du gouvernement, des entreprises et de la population dans leur relation au monde.

Le Conseil voulant absolument promouvoir la traduction littéraire et rehausser le statut des traducteurs littéraires, le président Liu s'est entretenu avec Morten Visby, président de Dansk Oversætterforbund et vice-président du Conseil Européen des Associations de Traducteurs Littéraires (CEATL), en vue d'explorer des possibilités de collaboration.
Accordant la priorité à la visibilité des traducteurs et interprètes dans les secteurs privé et public, le président Liu a eu l'occasion de rencontrer Christel Weber Kristensen Gouas et Pernille Malling de Sprogambassadørerne (voir le « selfie » ci-dessous), un réseau voué à cet objectif au Danemark.

Durant sa visite, le président Liu a rencontré des membres de haut rang de l'Institut danois des droits de l'homme (Institut for Menneskerettigheder) qui a compilé les résultats de deux recherches approfondies sur l'interprétation et la traduction juridiques et médicales. La FIT soutient l'objectif de l'Institut, dont elle apprécie les interventions en faveur des droits des non-danophones au Danemark.

Le président Liu a également rencontré Robert Etches, président sortant de GALA, et sa collègue Britta Aagaard, qui dirigent Textminded, une société de services linguistiques danoise très prospère. Les discussions ont porté sur la façon de soutenir conjointement les traducteurs, les prestataires de services et l'ensemble de la profession dans un marché perturbé. Robert et Britta ont promis de nous faire part de leur vision lors du Congrès de 2017.

fit_in_denmark_2

Le président Liu avec Christel Weber Kristensen Gouas et Penrnille Malling de Sprogambassadørerne

Avant ces rencontres productives avec nos collègues danois, le président Liu avait assisté au Congrès de la Société européenne de traductologie (EST) dans la ville historique d'Aarhus, sur l'invitation de son président, Anthony Pym. Les deux présidents ont animé ensemble un colloque sur la communication de la recherche aux praticiens. Dans son exposé, le président Liu a insisté sur l'importance de la coopération entre les universitaires et les professionnels, dont les réussites respectives sont étroitement liées. En effet, une recherche rigoureuse est essentielle à l'amélioration des conditions de travail des professionnels, tandis qu'une profession vivante et visible attire les jeunes talents qui apportent de nouvelles idées à la traductologie.

L'EST sert un bien plus vaste éventail de membres que ce que son nom laisse supposer. La FIT tient à féliciter ses dirigeants nouvellement élus, et notamment son président Arnt Lykke Jakobsen, célèbre linguiste danois, ainsi que Jonathan Downie, récent diplômé et membre de l'ITI, grâce à qui les liens entre les deux organismes ne peuvent que se renforcer.

Après cette visite fructueuse au Danemark, le président Liu a traversé le détroit d'Øresund pour se rendre à Malmö où il a rencontré les présidents de Sveriges Facköversättarförening (SFÖ) et de Föreningen Auktoriserade Transkatorer, deux anciens membres actifs de la FIT. Les discussions très constructives nous encouragent à rehausser la visibilité de la FIT en Suède.

En route vers la Scandinavie, le président Liu a fait un saut à Singapour, où il a donné le coup d'envoi du festival de traduction 2016 de Singapour. La FIT est impatiente d'accueillir en son sein des membres de Singapour et des autres pays de l'ASEAN.
La FIT tient à remercier de nouveau Jørgen Christian Wind Nielsen pour le travail précieux qu'il a accompli sur le terrain. Nous remercions aussi notre directrice générale sortante Jeannette Ørsted, sans qui cette visite n'aurait pas eu un tel succès.

Téléchargez le communiqué au format pdf ici.

Share Button
Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.