Traduction et diversité

Dans notre monde numérique, un produit ou un service se commercialise souvent dans de nombreux pays, et l’information paraît couler instantanément à travers la plupart des frontières nationales. Et pourtant nous ne voulons pas que d’autres sociétés nous imposent leur façon de penser. Comment la traduction se retrouve-t-elle dans le désir d’accéder à tout, mais en préservant la diversité ?

La diversité culturelle est étroitement liée à la diversité linguistique. Perdre sa langue veut dire perdre une partie de son identité culturelle. La traduction est importante à la fois pour préserver une culture et pour apprendre d’une culture.

La mondialisation apporte une plus grande coopération internationale, mais elle présente aussi le risque d'une homogénéisation culturelle, menaçant la diversité. Dans un effort pour bien accéder aux marchés mondiaux, produits et services sont souvent traduits avec finesse dans la culture cible, sans imposer la culture du contenu source. Appelée localisation, ce type de traduction défend la diversité.

La langue va au-delà des barrières physiques de la distance, des frontières et du temps. La traduction de la littérature et d’autres matériels culturellement spécifiques, comme le sous-titrage de films étrangers et leur doublage, est différente de la localisation. Par rapport à la localisation, cette forme de traduction vise à ouvrir une fenêtre sur la culture source, et aide ainsi à partager des connaissances approfondies et d’autres points de vue sur le monde, à offrir l’expérience d’une autre culture à travers sa propre langue.

La localisation et la traduction spécifique de la culture source sont toutes deux des tâches intellectuellement stimulantes, et qui font appel à bien plus qu’une simple concordance mécanique de mots et de phrases dans deux langues. Seuls les traducteurs humains compétents sont capables d’effectuer ce genre de traductions créatives qui nous aident à maintenir notre propre culture et à apprendre auprès d’autres cultures.

Chaque culture dans le monde devrait pouvoir rester maître de son propre destin. En faisant la promotion de la diversité des cultures et des langues, nous pouvons espérer créer un monde brillant et rempli de couleurs, rempli aussi de possibilités pour apprendre, grandir et partager une vision pacifique d’une humanité basée sur un respect mutuel. Au moment de célébrer la Journée mondiale de la traduction 2017, nous remercions les traducteurs pour leur contribution à la diversité.

Share Button