Le CTPCBA fête la Saint Jérôme

Au crépuscule du vendredi 30 septembre, des traducteurs et des interprètes de Buenos Aires se sont réunis pour fêter le Jour International du Traducteur au siège du CTPCBA.

En guise de suite de bons rapports avec des institutions collègues, le Colegio a organisé cette célébration de manière conjointe avec l'Association Argentine de Traducteurs et d'Interprètes (AATI) et l'Association d'Interprètes de Conférences de la République Argentine (ADICA). 

Au fur et à mesure que les collègues arrivaient ils étaient reçus par une dégustation de plats délicieux qui favorisaient le dialogue et la convivialité.

Les présidentes des trois institutions organisatrices ont salué les assistants en leur donnant la bienvenue à l’évènement.  

L'activité a commencé par une vidéoconférence avec l'écrivain Martin Hadis, spécialiste en l’ouvrage de Jorge Luis Borges et qui a parlé de son dernier livre: Siete guerreros nortumbrios. Enigmas y secretos en la lápida de Jorge Luis Borges, récemment publié.

Tout de suite, la famille d'une associée récemment décédée a accompagné le Comité Exécutif du Colegio à découvrir une plaque avec son nom apposée à la porte de la salle à l’usage technologique. Nous avons vécus des moments très émouvants partageant l'émotion de la famille.

Ensuite, une spécialiste en langue de signes a expliqué les caractéristiques les plus importantes de cette discipline de travail.

Comme d’habitude, le Colegio a vécu un moment très spécial avec la remise des médailles commémoratives aux associés fêtant les 25 et les 50 ans d’inscription au CTPCBA.

Tout de suite ils ont été remis les prix aux associés gagnants le Concours Littéraire Julio Cortázar, un concours que le Colegio organise annuellement depuis 12 ans.  

Deux traducteurs experts en langue quechua ont expliqué le travail qu’il ont fait en traduisant l’œuvre Don Quichotte à cette langue.

Un ancien président d'ADICA a exposé sur l'expérience d'un professeur d'interprétation aux États-Unis, finissant la soirée avec les récits exquis d’une narratrice professionnelle.

L’union entre les associations et l'ambiance propice ont mis en évidence la fierté d’exercer cette profession et la joie de rendre hommage à tous les traducteurs du monde.
 

Share Button

  • Published: 6 années ago on 28 novembre 2011