Alors que nous célébrons la Journée mondiale de la traduction 2013 sous le thème Par delà les barrières linguistiques – Un monde unifié, nous devons songer au rôle précieux que jouent les traducteurs, interprètes et terminologues dans la concrétisation du « village global ». Nous qui œuvrons dans cette profession pouvons en être fiers – nous unifions le monde et permettons à des gens de tous les coins de la terre de communiquer, de se comprendre à de multiples niveaux et d’éviter des conflits inutiles.

Le thème de cette année arrive à point nommé, puisque 2013 marque la première année de la Décennie internationale du rapprochement des cultures des Nations Unies qui s’étend de 2013 à 2022. Quelle chance pour nous – nous avons dix ans pour souligner et promouvoir l’apport essentiel des traducteurs et interprètes au rapprochement des peuples sous la bannière des Nations Unies ! Voilà une occasion en or de mettre en vedette notre profession !

Dans la résolution instituant la Décennie internationale du rapprochement des cultures en décembre dernier, l’Assemblée générale des Nations Unies a reconnu et réaffirmé le rôle pionnier et le travail de longue haleine accompli par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) en vue de « promouvoir le dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples ». En tant qu’organisation chef de file au sein du système des Nations Unies pour la Décennie internationale, l’UNESCO est appelée à mobiliser des acteurs très divers, à tous les niveaux et dans toutes les régions, afin de contribuer à jeter des ponts et promouvoir la compréhension mutuelle propice à la coexistence harmonieuse entre les peuples et pays du monde. La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a dit que la « décennie internationale offre une occasion unique de réaffirmer les idéaux d’une humanité plurielle où diversité culturelle et dialogue interculturel se renforcent mutuellement » et que « les activités de cette décennie devraient favoriser l’inclusion sociale et le dialogue interculturel en vue d’améliorer la compréhension globale dans le monde ». *

Ceci coïncide à merveille avec le travail des traducteurs et interprètes. En qualité de partenaire de consultation de l’UNESCO, la FIT mettra à profit cette décennie internationale pour promouvoir le plus possible la profession. Commençons le 30 septembre en saluant à l’unisson les traducteurs et interprètes de tous les continents qui brisent les barrières linguistiques dans les cadres les plus variés, contribuant ainsi à unifier le monde !

Marion Boers

Présidente de la FIT

P.S. Veuillez envoyer au secrétariat de la FIT un bref compte rendu et quelques photos de vos célébrations de la JMT 2013 pour notre site web et notre page Facebook.

* http://unesdoc.unesco.org/images/0022/002211/221198f.pdf

Share Button

  • Published: 4 années ago on 27 septembre 2013