Directives et nominations.

Les comités et groupes de travail sont le nerf de la guerre de la FIT, c’est par eux que la FIT mène ses actions, communique et s’engage pour le bien de l’ensemble de la profession traducteur et interprète.

Groupes de travail actuels de la FIT:

 

Les groupes de travail de la FIT sont soumis aux Directives à l’intention des groupes de travail et des comités permanents de la FIT.

Le Congrès statutaire 2014 a modifié les règles des comités et instauré des groupes de travail pour plus d’efficacité. En effet, les anciens comités avaient, dans leur majorité, des objectifs très larges, parfois flous et souvent trop ambitieux pour une petite équipe de bénévoles. Les nouveaux groupes de travail auront des tâches plus limitées, bien définies, à remplir dans des délais assez courts, de 6 mois à 1 an (renouvelables si besoin). Les équipes seront constituées de manière simplifiée afin d’être opérationnelles en peu de temps. Une fois son travail fini, le groupe de travail sera dissoute et ses membres libres de leur engagement, quitte à en prendre un nouveau.

La participation à un groupe de travail n’est donc plus illimitée comme c’était le cas auparavant. Avec la nouvelle formule, chacun sait pour combien de temps il s’engage et quelle est la tâche précise à remplir.

Du règlement intérieur de la FIT:

LES GROUPES DE TRAVAIL DE LA FIT

Des groupes de travail peuvent être mis en place dans un but particulier à tout moment par le Congrès statutaire ou le Conseil, de leur propre initiative ou sur demande d’au moins trois membres ordinaires. L’instance qui propose un nouveau groupe de travail en présente trois membres, qui désignent en leur sein un président.

Le groupe de travail a la faculté de nommer d’autres membres avec l’accord du Conseil et des associations auxquelles appartiennent les nouveaux membres. Tous les membres des groupes de travail doivent avoir mandat de leurs associations.

La durée du groupe de travail sera établie lors de sa création. Elle peut être renouvelée plus d'une fois par décision du Conseil.

Tout groupe de travail doit établir un plan de travail soulignant la tâche qui lui a été assignée. Le groupe de travail doit informer le Conseil de ses progrès à mi-terme.

Chaque groupe de travail doit présenter un budget en même temps que son plan de travail ; le Conseil accorde le financement et autorise la libération des fonds en fonction des prévisions budgétaires, après consultation du Trésorier de la FIT.

[...]

Les présidents et membres des groupes de travail/comités permanents ne pourront effectuer plus de trois mandats successifs dans ces organes.

 

Share Button