La FIT: catalyseur d’un succès régional et international

Du 7 au 9 octobre à Lima, le Pérou est devenu le lieu où ont convergé de partout dans le monde les traducteurs, interprètes et terminologues. Plus de 550 experts, collègues, étudiants s’y sont rassemblés à l’occasion du XIIe Forum international sur la traduction et l’interprétation juridiques pour débattre des dernières recherches et tendances dans le paysage sans cesse changeant de la traduction juridique et de l’interprétation auprès des tribunaux.

L’ouverture du Forum a été confiée à Liese Katchinka, ancienne présidente du Comité sur l’interprétation et la traduction juridiques de la FIT, qui a siégé à la place de Monique Rouzet-Lelièvre, présidente actuelle, dont le voyage a malheureusement été retardé. En évoquant le passé de ce Forum, Liese a tenu à féliciter les coorganisateurs locaux de ce qui aura été le plus grand rassemblement dans l’histoire de ce Forum : le Colegio de Traductores del Perú (CTP), l’un des deux membres de la FIT dans le pays, et à Universidad Femenina del Sagrado Corazón (UNIFÉ), synonyme depuis de longues années de diplômes de traduction et d’interprétation, et à Universidad Ricardo Palma (URP), Universidad César Vallejo (UCV) et Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas (UPC).

Après une célébration de la culture péruvienne dans un auditorium plein à craquer, le président Henri Liu a prononcé son allocution d’ouverture sur le thème ¿¡ Des changements disruptifs au tribunal !? Le nouveau visage de la traduction et de l’interprétation juridiques, l’occasion de passer en revue les défis clés que les systèmes juridiques doivent affronter dans une planète mondialisée et mobile. Il a également souligné la fonction critique dévolue aux traducteurs et interprètes juridiques professionnels dans des contextes locaux, régionaux et internationaux, et en particulier dans la reconnaissance du statut de réfugié. Il a conclu en soulignant le rôle de leadership que les associations professionnelles doivent impérativement jouer, avec le soutien international et régional de la FIT, au niveau de la défense, du maintien et, par suite, de l’application par tous de normes d’excellence dans la traduction et l’interprétation juridiques.

La table ronde sur la traduction juridique et d’interprétation auprès des tribunaux a suscité un intérêt particulier pour les langues indigènes, attirant pour la première fois tous les interlocuteurs à point nommé dans une réunion d’une telle nature. Ce domaine particulier figurera en première lors du XXIe Congrès mondial de la FIT à Brisbane en 2017. Le président de la FIT s’est également entretenu avec certaines des parties prenantes à l’occasion du Forum.

Un événement en parallèle a vu la totalité des membres de la FIT Amérique latine signer une déclaration désormais connue sous le nom de Déclaration de Lima, exhortant les gouvernements régionaux à appuyer et encourager la formation de traducteurs et d’interprètes ainsi que leur reconnaissance (voir communiqué de presse joint).

L’activité sur les médias sociaux, de Facebook à #FOROFIT, a reflété l’intérêt immense suscité par le XIIe Forum international. La FIT félicite le Colegio de Traductores del Peru, Universidad Femenina del Sagrado Corazón, Universidad Ricardo Palma, Universidad César Vallejo et Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas pour leur organisation d’un événement dynamique et enrichissant, mettant en valeur la force de l’industrie au Pérou et en Amérique latine.

Version pdf à télécharger

Share Button

  • Published: 2 années ago on 26 octobre 2015